Plan communal de sauvegarde

«Une réponse pour faire face à de multiples situations»

Les Fondamentaux Le code général des collectivités territoriales impose aux maires de prendre toutes les mesures destinées à assurer la protection des administrés. L’actualité montre qu’aucune commune n’est à l’abri de situations déstabilisantes nécessitant la sauvegarde et le soutien des populations. Qu’est ce que le PCS (Plan Communal de Sauvegarde)? • Un outil opérationnel d’aide à la gestion de crise qui est à la disposition du maire pour l’exercice de son pouvoir de police en cas d’événement de sécurité civile. Une réponse de proximité, proportionnée à la taille de la commune, en organisant dans l’urgence l’accompagnement et le soutien aux populations ainsi que l’appui aux services des secours.

Il prévoit une répartition des tâches entre les différents acteurs et partenaires locaux. Le maillon local de l’organisation de la sécurité civile. Son projet doit être transversal et nécessite l’engagement de chaque élu et de chaque agent de la collectivité. Il regroupe l’ensemble des documents de compétence communale contribuant à l’information préventive et à la protection de la population en cas de survenance d’une catastrophe majeure, d’un phénomène climatique ou de tout autre événement de sécurité civile. Il s’accompagne d’un DICRIM Qu’est ce qu’un DICRIM (Document d’Information Communal sur les RIsques Majeurs).

dicrimIl identifie :

  • Les risques majeurs auxquels la commune est exposée
  • Les moyens d’alertes par lesquels les habitants en seront informés
  • Les mesures prises pour y faire face
  • La conduite à tenir et les précautions à prendre avant, pendant et après un péril important.

Ce document qui vous est distribué doit être conservé précieusement et mis en évidence dans votre habitation :
> Télécharger le Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM)

Les moyens d’alerte dont dispose la commune sont complétés par le système d’alerte automatisée CEDRALIS pour des populations ciblées. Nous invitons les personnes handicapées, à mobilité réduite, les personnes âgées isolées ou les personnes fragiles pour raison médicale à venir s’inscrire en mairie pour leur permettre d’être alertées automatiquement.